Du neuf pour 2019

Catégorie

Actualité

Publication

05/12/2018

Un vent de fraîcheur souffle sur les allocations familiales. Nous avons déjà évoqué les changements liés à la régionalisation des Caisses, mais ce n’est pas tout ! Toujours plus à l’écoute des familles, Camille vous dévoile ce qui sera mis en place à partir de 2019.

Obligation scolaire assouplie

Pour les jeunes nés à partir du 1er janvier 2001, l’obligation scolaire entre leurs 18 ans et leurs 21 ans est supprimée. Ils pourront bénéficier des allocations familiales, pour autant qu’ils respectent deux conditions :

  • ne pas travailler plus de 240 heures par trimestre
  • ne pas recevoir d’allocation de chômage

En tant que parent, vous ne devrez prouver leur scolarité à l’aide d’une attestation qu’à partir de leurs 21 ans. Cette attestation annuelle vous permettra de continuer à percevoir des allocations familiales jusqu’à leur 25e anniversaire.

Suppléments sociaux liés aux revenus

Certaines familles bénéficient d’allocations familiales majorées. Avant, ces suppléments étaient accordés sur base du statut socio-professionnel des parents (chômeurs, invalides, pensionnés) et d’une analyse de leurs revenus. Cette double condition empêchait de nombreuses familles d’accéder à des suppléments. En 2019, le statut ne sera plus un critère. Seuls les revenus du ménage seront examinés. Si ceux-ci sont en dessous d’un certain plafond, un montant supérieur pourra être octroyé. Un système plus juste et plus équitable !

Orphelins

Pour les enfants subissant la perte d’un être aussi cher qu’un père ou une mère, des montants majorés sont prévus. Pour tout décès survenant avant 2019, ces suppléments sont supprimés dès que le parent se remet en ménage avec une autre personne.

Pour les décès survenant à partir du 1er janvier2019, la loi change. Le conjoint survivant pourra refaire sa vie tout en continuant à percevoir le supplément d’allocations familiales pour ses enfants.

Camille soutient ces nouveautés. Elles sont plus humaines et reflètent mieux les enjeux des familles actuelles. Nous continuerons à vous informer sur les effets de 6e réforme de l’État dans nos actualités !

Fermer la fenêtre