Jeux d'été

Catégorie

Actualité

Publication

02/08/2019

Le temps est bon, le ciel est bleu, mais votre enfant s’ennuie un peu ?

L’ennui nous permet de nous évader, de nous reposer et de stimuler notre créativité. C’est une porte ouverte pour développer l’imagination. Les vacances peuvent cependant tirer en longueur. La lassitude pointe peut-être le bout de son nez. Quelles activités permettraient d’égayer le mois d’aout de votre petit bout ?

À l'abri de la pluie

Votre bibliothèque communale est ouverte ? Faites le plein de BD et autres chouettes histoires. Bingo, vous venez de gagner deux heures de calme !
Si vous avez un peu de matériel et du temps pour les explications, proposez-lui un bricolage adapté : bracelets d’amitié, porte-clé scoubidou, pâte à sel, fleurs en papier et autres pompons pourraient l’intéresser.

Sous le soleil

Vole au vent petit cerf-volant ! Un grand classique qu’on apprécie à tout âge. Si la pelouse l’intéresse plus que les nuages, vous pouvez aussi le nommer Explorateur de Terres Oubliées : une loupe, une boite à insecte et un nouveau monde microscopique s’ouvre à lui. Pour les plus grands, la réalisation d’un herbier d’été pourrait les emballer.

Les plus délurés apprécieront le houla hop. On vous partage un tuto si vous voulez travailler votre déhanché sur une musique 80’s. N’oublions pas non plus les sachets de craies qui font des miracles si vous disposez d’un espace sécurisé.

Vous avez tout essayé ? Les jeux de bulles marchent toujours ! En version mini ou géantes, ça le tente ?

Pendant la nuit

Parce qu’il n’y a pas école le lendemain, on peut pimenter le quotidien. Monter la tente, raconter des histoires en ombres chinoises. Faire du morse avec les lampes de poche et, surtout, craindre les petits craquements et autres hululements. Il suffit d’un jardin et d’un peu d’équipement pour transformer sa routine en aventure.
Au fait, si il ou elle rêve de devenir astronaute, ne manquez pas la nuit des étoiles filantes le 8 aout !

Les options ne manquent pas pour oublier l’ennui. Enfin, si rien ne marche, vous pouvez toujours lui demander de compter le nombre de dodos avant la rentrée ;-)