Comment impliquer les enfants dans les tâches de la vie quotidienne ?

ACTUALITÉ  

Retour à la liste

Activités en famille - 20.01.2022

Comment impliquer les enfants dans les tâches de la vie quotidienne ?

 

Saviez-vous que faire participer les enfants aux tâches ménagères est bénéfique pour leur développement ?

Débarrasser la table, ranger ses jouets, mettre son assiette au lave-vaisselle, arroser les plantes…votre enfant  peut s’occuper de certaines tâches du quotidien adaptées à son âge.

De petites habitudes qui peuvent alléger un peu votre charge mentale et amener votre enfant vers l’autonomie et lui donner confiance en lui, rien que ça !

D’accord, cette démarche demande un peu de patience car elle ne se mettra pas en place en un jour mais apportera de grands bienfaits à toute la famille.

Camille vous donne quelques astuces et conseils pour y parvenir.

 

Quels sont les bienfaits de participer aux tâches ménagères pour mon enfant ?

Eh oui ! Faire participer votre enfant aux tâches du quotidien peut avoir de nombreux avantages et être bénéfique pour son développement.

Un enfant a besoin de se sentir utile au sein de sa famille. L’inclure dans les tâches ménagères renforce son esprit de collaboration.

Confiez des tâches qui sont à la hauteur des capacités de votre enfant permet de développer son autonomie sa confiance en lui et ses capacités motrices.

Cela peut également l’aider à développer sa patience. Il comprendra mieux pourquoi il doit parfois patienter lorsqu’il vous réclame alors que vous faites la vaisselle par exemple.

 

Quelles tâches lui demander selon l’âge de mon enfant ?

Au début, votre enfant aura besoin de votre aide. Petit à petit, il développera son autonomie et pourra apprendre à se débrouiller seul.

Voici quelques exemples de tâches adaptées selon l’âge de l’enfant.

Psst ! Chaque enfant est unique, trouvez avec lui ce qui est le plus adapté selon ses aptitudes.

 

Avant 3 ans

  • ramasser ses jouets et livres
  • ranger ses souliers
  • accrocher ses affaires (veste, bonnet, écharpe) sur un porte manteaux à sa hauteur
  • laver des légumes
  • jeter des déchets à la poubelle

De 3 ans à 5 ans

En plus des tâches précédentes, votre enfant peut exécuter certaines tâches simples et adaptées à son niveau d’autonomie avec le soutien d’un parent.

  • ranger ses jouets
  • ranger les livres dans la bibliothèque
  • mettre ses vêtements sales dans le panier à linge
  • aider à mettre et à débarrasser la table
  • mettre sa vaisselle sale sur le comptoir près de l’évier
  • nettoyer de petites surfaces avec un chiffon humide
  • se laver les mains tout seul
  • aider à ranger les courses
  • arroser les plantes avec votre supervision

De 5 à 6 ans

En plus des exemples précédents, votre enfant peut faire seul certaines tâches simples comme :

  • ramasser sa vaisselle sale et la ranger dans le lave-vaisselle
  • essuyer la table
  • assembler les chaussettes par paires et les ranger
  • plier les serviettes propres
  • arroser les plantes

De 7 à 8 ans

  • balayer ou passer l’aspirateur
  • aider à la cuisine pour préparer le repas
  • faire son lit
  • plier et ranger ses vêtements propres
  • se préparer un goûter ou un lunch simple pour aller à l’école
  • nourrir les animaux de compagnie
  • étendre le linge sur le séchoir à linge
  • aider à faire la vaisselle
  • vider le lave-vaisselle
  • sortir les ordures
  • arracher les mauvaises herbes du jardin
  • ratisser les feuilles mortes

De 9 à 12 ans

  • faire la vaisselle (sauf les ustensiles dangereux)
  • ranger la vaisselle propre
  • préparer des repas faciles
  • changer les draps de son lit
  • vider la poubelle
  • tondre la pelouse
  • étendre le linge
  • nettoyer sa chambre

  •  

Comment motiver mon enfant à faire ses tâches quotidiennes ?

Si votre enfant manque de motivation pour faire ses tâches, voici quelques astuces qui pourraient vous aider.

  • définissez vos règles dès le départ et expliquez à votre enfant qu’il pourra aller jouer avec ses amis lorsque sa chambre sera rangée
  • réalisez un tableau des tâches pour éviter les discussions et les disputes. Par exemple, vous pouvez définir à l’avance qui met la table et qui la débarrasse pendant la semaine. Pour valoriser les efforts accomplis, vous pouvez coller une gommette à côté de la tâche lorsque celle-ci est réalisée. Prendre conscience du travail effectué est toujours motivant
  • ayez des attentes réalistes. Confiez-lui quelques travaux simples et adaptées à son âge. L’objectif est de lui permettre de participer et d’apprendre
  • adoptez une attitude positive. Votre enfant est en plein apprentissage. Il est donc normal qu’il soit plus lent et probablement moins appliqué que vous. L’essentiel est qu’il accomplisse sa tâche jusqu’au bout. Félicite-le pour le travail accompli et au besoin expliquez lui gentiment comment s’améliorer
  • faites preuve de patience. Vous devrez probablement montrer à plusieurs reprises comment faire fonctionner le lave-vaisselle ou expliquer une fois de plus que : « non les assiettes ne vont pas dans ce placard ». Prenez patiente, répétez si nécessaire mais ne faites pas le travail à sa place
  • divisez une tâche plus compliquée en petites étapes. Cela semblera plus accessible et motivant pour votre enfant. Par exemple, ranger sa chambre peut devenir : ranger les jouets dans leur coffre, mettre les vêtements sales dans le panier à linge, refaire son lit, …
  • d’un coup de baguette magique, transformez la tâche en jeu. Faites une course au pliage de chaussettes ou chronométrez qui arrivera à rassembler dans le coffre le plus de jouets qui trainent dans la maison
  • si votre enfant ne fait pas ses tâches, essayer de comprendre ce qui ne va pas plutôt que de le punir. La demande est peut-être trop compliquée ou incomprise. Votre enfant est peut-être fatigué ou préoccupé par autre chose
  • ne faites pas le travail à sa place mais proposez-lui plutôt de l’aide pour l’encourager

 

Retour à la liste

Besoin d'aide ?