Allongement du congé de deuil

ACTUALITÉ

Retour à la liste

Réforme - 20.08.2021

Allongement du congé de deuil

 

La perte d’un enfant ou d’un conjoint est une terrible épreuve et un énorme bouleversement au sein d'une famille…

Chaque personne vit cette épreuve de manière différente. Pour aider les familles dans cette période difficile, le congé de deuil a été prolongé.

Depuis le 25 juillet 2021, le nombre de jours pour faire le deuil de son enfant ou de son conjoint est passé de trois à dix jours.

Ce droit s’applique en cas de décès :

  • de votre conjoint ou de votre partenaire cohabitant
  • de votre enfant ou celui de votre conjoint/partenaire cohabitant.

 

Quand ces jours peuvent-ils être pris ?

Les trois premiers jours doivent être pris entre le moment du décès et celui des funérailles.

Les sept jours supplémentaires peuvent être pris librement dans l'année suivant cette perte douloureuse.

Ces dix jours sont rémunérés à 100%, que vous soyez fonctionnaire, salarié ou indépendant.

 

Un effet rétroactif

L’allongement du congé de deuil a été mis en place avec effet rétroactif de 12 mois.

Dans le courant de l’année écoulée, si vous avez pris congé suite au décès d’un membre de votre famille, il peut compter comme congé de deuil.

 

Les allocations familiales pour orphelins

Camille est de tout cœur avec vous et vous accompagne aussi durant cette période difficile.

Elle vous guide dans les démarches à entreprendre pour les allocations familiales pour les orphelins. 

Allocations familiales pour orphelins
Retour à la liste

Besoin d'aide ?